<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d4000921\x26blogName\x3dAs+Imagens+e+N%C3%B3s\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dLIGHT\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://asimagensenos.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dpt_PT\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://asimagensenos.blogspot.com/\x26vt\x3d8145402830606333396', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
segunda-feira, fevereiro 20, 2006
PROVEDORIAS

No Le Monde Robert Solé escreveu no dia 12 de Fevereiro a partir do correio de leitores muçulmanos do jornal.

"Combien Le Monde compte-t-il de lecteurs musulmans ? Je l'ignore, et, Dieu merci, la croyance religieuse - ou l'incroyance - ne figure dans aucune enquête statistique. Mais un certain nombre de lecteurs qui nous ont écrit ces derniers jours revendiquent leur appartenance à l'islam. Leur courrier, on le devine, ne concerne ni les primaires à gauche ni l'OPA de Mittal Steel sur le groupe Arcelor, mais les caricatures de Mahomet."

Alguns leitores indignavam-se contra o jornal. Um exemplo:

"Deux poids, deux mesures, selon Mansour Benaouda (Lyon), qui l'exprime de manière lapidaire : « 1er décembre 2003, Dieudonné caricature un juif extrémiste. Dieudonné antisémite ! 1er février 2006, la presse caricature Mahomet en musulman terroriste. Liberté d'expression ! »

Mas havia também críticas dirigidas a outros destinatários, segundo o provedor. Esta com que finalizava a crónica, por exemplo:

"Tunisien résidant à Saint-Pétersbourg (Russie), Mohamed Ferjani est d'accord avec tout cela, mais, écrit-il : « Quand j'entends des chefs musulmans dire que ces caricatures sont un crime contre 1 milliard de croyants, j'ai envie de répondre que le vrai crime est dans les 500 millions de musulmans qui vivent dans la pauvreté, les millions d'enfants musulmans sauvagement exploités, les présidents à vie, rois et émirs qui se maintiennent au pouvoir par tous les moyens, les milliers d'opposants qui croupissent dans les prisons de l'horreur (...). Pourquoi les musulmans ne se révoltent-ils pas lorsqu'il s'agit de leurs droits les plus fondamentaux ? »
 
José Carlos Abrantes | 10:38 da manhã |


0 Comments: