<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d4000921\x26blogName\x3dAs+Imagens+e+N%C3%B3s\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dLIGHT\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://asimagensenos.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dpt_PT\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://asimagensenos.blogspot.com/\x26vt\x3d8145402830606333396', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
sexta-feira, dezembro 30, 2005
IMAGENS EM LIVRO

Saíu um livro que conta a história da fotografia a partir de livros escritos sobre fotografia.

Le Livre de photographies : une histoire, volume 1, édité par Martin Parr, textes de Martin Parr et Gerry Badger, 320 p., 248 photos, 75 €.

Eis como o Le Monde de 29, assinalava este primeiro volume (texto de Michel Guerrin).

"Voici un ouvrage qui va faire joliment grimper le marché des livres anciens d'images fixes. Il a pour titre Le Livre de photographies : une histoire, volume 1. Soit raconter une histoire du médium photographique à travers les meilleurs livres publiés. Deux cents livres sont retenus dans ce tome 1 qui court du XIXe siècle jusqu'aux années 1970 (le second tome est en préparation). Pour qu'un ouvrage soit sélectionné, il faut que les images soient remarquables ou qu'elles disent une époque (même si leur auteur est inconnu). Il faut aussi que la mise en page soit audacieuse ou radicale, que les textes soient pertinents, l'impression irréprochable. A l'arrivée, on voit bien ce qui relie ces livres : ils sont plus proches de l'objet culte, d'une oeuvre d'art en soi, que d'un album de photographies.

Le livre est porté par deux ingrédients excitants. D'abord son auteur principal, Martin Parr, un des grands photographes d'aujourd'hui, dans la veine documentaire. Il est aussi un des trois ou quatre plus importants collectionneurs de livres de photographie dans le monde. Et puis, il y a son approche : s'il retient les grands livres déjà connus qui ont marqué l'histoire, comme American Photographs, de Walker Evans, il fait découvrir aussi des curiosités. Parce que c'est d'abord le livre qui prime et non la réputation du photographe. Ainsi Martin Parr peut être excité par un livre confidentiel sur le pain — mais dont le style de prise de vue résonne avec les grands maîtres des années 1960-1980.

On regrettera des erreurs et approximations dans le texte sur le XIXe siècle. Au-delà, sans doute cet ouvrage manque-t-il de textes plus rigoureux. Mais il fourmille d'informations. Les couvertures des livres et de nombreuses double-pages sont reproduites en donnant au lecteur l'impression de relief. Ce travail de reproduction est remarquable. La somme de Parr est donc indispensable et montre que le support livresque a été plus important que l'exposition dans la divulgation de l'art photographique."
 
José Carlos Abrantes | 12:48 da tarde |


0 Comments: