<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d4000921\x26blogName\x3dAs+Imagens+e+N%C3%B3s\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dLIGHT\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://asimagensenos.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dpt_PT\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://asimagensenos.blogspot.com/\x26vt\x3d8145402830606333396', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
sexta-feira, fevereiro 10, 2006
IMAGENS DE TELEVISÃO

Uma modelo alemã, Heidi Klum, está no centro de uma polémica. Heidi está a apresentar um programa numa estação privada de televisão. O objectivo do programa é escolher, com a ajuda de um júri, a vencedora de um concurso que dará lugar a um contrato de modelo com uma agência e a uma sessão de fotos a publicar na revista de modas Cosmopolitan. Houve 11 637 candidatas, foram escolhidas 32 e serão progressivamente eliminadas até restar a vencedora. Uma das eliminadas na primeira emissão pesa 52 kg e mede 1,76. Ora um membro do júri terá considerado que a candidata estava "muito gorda". E claro, daí advieram as acusações à apresentadora, de estar a estimular a anorexia.

Trata-se de um caso interessante para reflectir sobre a influência da televisão. De facto, há um público frágil, os anoréxicos, que pode ser influenciado pelos critérios do júri. Terá a televisão a possibilidade de ter em atenção algumas franjas da sua audiência?

"Mannequin le plus réputé d'Allemagne, Heidi Klum assure que tout cela n'est que "divertissement". L'émission télévisée qu'elle présente depuis la fin janvier est pourtant au coeur d'une polémique sur un sujet sérieux : l'obsession de bien des adolescentes de correspondre aux canons de la beauté du moment, la course à la perfection plastique, le besoin de plaire aux autres pour se plaire à soi-même.

Lorsque la chaîne privée ProSieben a lancé un appel aux volontaires pour sa nouvelle émission "La prochaine top-model d'Allemagne", pas moins de 11 637 jeunes femmes ont envoyé photos et mensurations. Trente-deux d'entre elles ont été retenues pour la première émission, le 25 janvier, puis douze, puis dix. Fin mars, le jury, composé de spécialistes de la mode et du mannequinat, décidera de la gagnante. A la clé, un contrat dans une agence et une séance photo publiée dans l'édition allemande du magazine de mode Cosmopolitan.

Les quelque trois millions de téléspectateurs qui ont regardé la première émission, diffusée entre 20 h 15 et 21 h 15, ont pu voir comment l'une des concurrentes, Irina, a été éliminée sans ménagement, au motif, entre autres, qu'elle était "trop grosse". Filiforme dans son maillot de bain, l'intéressée n'en revenait pas. Elle pèse 52 kg pour 1,76 mètre. Même si ces mots définitifs n'ont pas été prononcés par Heidi Klum, mais par un autre membre du jury, la célèbre top-model a été accusée de favoriser l'anorexie. Le quotidien populaire Bild s'est emparé de l'affaire. Lu par un habitant du pays sur huit, ce journal s'est lancé dans une campagne contre "la folie de la minceur" que véhiculerait le show de ProSieben."

Segundo o Le Monde na Alemanha há 100 000 jovens e mulheres dos 15 aos 25 anos que sofrem de magreza endocrinianas.

"Elles sont six fois plus, au- dessous de 35 ans, à être atteintes de boulimie, selon des statistiques officielles. Une experte en politique familiale du Parti libéral, qui siège dans l'opposition, a demandé que l'émission soit supprimée."

 
José Carlos Abrantes | 7:45 da manhã |


0 Comments: